Aménagement d’un jardin sec, rivière sèche et piscine – saint Tropez – 900 m²

Le Projet

Aménagement des espaces extérieurs d’une maison à Plan de la tour bénéficiant de vues sur le massif des Maures.

Les clients souhaitaient apporter une touche contemporaine aux aménagements extérieurs dans le prolongement de l’intérieur qui a fait l’objet d’une rénovation récente par une décoratrice d’intérieur.

Les aménagements existants présentaient des contraintes fortes, des terrasses et allées en opus incertain, une zone de parking occupant une très grande partie du jardin, un vis à vis important du chemin, un terrain en pente raviné par les eaux pluviales des orages de Provence, un budget limité.

Le client skipper, en mer six mois par an, souhaitait un jardin sans beaucoup d’entretien, pas de pelouse, des plantes solides résistantes à la sécheresse.

Matériaux & Végétaux

  • Dalles d’ardoise et piquets de quartzite
  • Galets blancs de Carrare
  • Gazon synthétique
  • Plantes méditerranéennes pour jardins secs : Miscantus Sinensis, Caryoptéris, Cryline, Ceanothus, Myrtus, Gaura, Cistus, Lavandula, Hellichrysum, Salvia, Thymus, Phlomis, Rosmarinus, Aganpanthus, Campanula muralis, Dellosperna, Centranthus, Nepeta, Oenothera…

La réalisation paysagiste Bao Garden

L’allée voiture : L’allée est redessinée en courbe tendue avec à gauche, une rigole de galets de rivière pour l’écoulement des eaux pluviales, des graminées et à droite le jardin sec, des rythmes d’ardoise rythmeront le cheminement.

L’accès piéton : Un espace est préservé devant les baies vitrées des chambres, des verticales d’ardoise sur le parking, une rocaille, des vivaces, des Agapanthes, des arbustes, comme un écran visuel à terme.

Une allée en courbe de grandes dalles de quarzite anthracite, des gravillons roués habillent le dallage existant, une solution pour ne pas avoir à le démolir.

Le jardin sec et la rivière sèche : A la place du parking, création d’un décor de rocaille avec une rivière sèche permettant à la fois de gérer l’écoulement des eaux pluviales des orages, de se préserver des vues du chemin, d’intégrer l’extension des chambres.

Plus de 120 tonnes ont été apportées, de la terre, des galets, des roches pour créer ce décor de garrigue

Des végétaux adaptés au climat sec méditerranéen, des graminées, des vivaces, des arbustes ont été plantés.

La riviére de roches traverse tout le jardin et canalise efficacement les eaux pluviales vers la route.

Du portail, une future passerelle en bois au dessus de la rivière accédera à la maison de bois peinte en grise.

La terrasse et la plage de la piscine : Pour habiller le dallage  sans effectuer de gros travaux, un gazon synthétique a été posé avec les deux bandes de galets blancs  qui rythment  cet espace et apporte une touche de modernité.

 

Un projet conçu et réalisé par Patrick Bossa Architecte Paysagiste de Bao Garden

Laisser un commentaire